Portrait sans visage ou pièces à conviction – Fiche de cours 4e

Portrait sans visage ou pièces à conviction – Fiche de cours 4e
Portrait sans visage ou pièces à conviction – Fiche de cours 4e

Incitation :

Vous êtes enquêteurs vous devez réunir les indices relatifs à un personnage. Réalisez le portrait sans visage et sans nom d’un personnage célèbre.

Consigne :

Vous effectuerez les recherches sur le personnage célèbre choisit permettant de donner des indices de compréhension au spectateur.

Rassembler, fabriquez, reproduisez des indices, en volume ou en aplat quand cela n’est pas possible.

Présentez le travail sous forme de pièce à conviction d’une enquête, limitées par du ruban plastique.

Prenez la photographie de votre portrait sans visage.

Contraintes :

La photographie finale devra être de qualité et parfaitement lisible et claire.

Les travaux les plus pertinents tiendront compte du lieu d’installation du dispositif.

Ce sujet permet d’aborder :

1. LA NATURE ET LES MODALITÉS DE PRODUCTION DES IMAGES.

2. LES IMAGES ET LEURS RELATIONS AU RÉEL.

3. LES IMAGES ET LEURS RELATIONS AU TEMPS ET A L’ESPACE.

4. LES IMAGES DANS LA CULTURE ARTISTIQUE.

Différentes questions :

  • – Comment articuler les images entre elles? Quels sont les différents modes d’articulation des images ?
  • – Comment l’articulation des images peut-elle induire la durée?
  • – Quelles sont les différents modes de production des images ?
  • – Comment l’image peut-elle nous aider à interroger la réalité?
  • – Comment le moyen de produire une image peut-il lui donner un statut particulier ?
  • – Quelles sont les différentes relations qu’on peut définir entre le réel et sa représentation ?
  • – Quelles sont les relations entre production et reproduction dans l’acte artistique ?
  • – Quels liens unissent l’image et le lieu? Dans le lieu? Dans l’image ?
  • – Quels sont les moyens qu’offre l’image de proposer un regard sur la réalité ?

Objectifs pédagogiques :

R1 – Appréhender les relations entre l’image et son référent : absence du ou prégnance du référent, image comme référent.

M2 – Expérimenter les aspects artistiques liés aux techniques de reproduction.

M1 – Mo d i f i e r le statut d’une image.

A1 – Déterminer ce qui relève de l’œuvre et de sa reproduction.

A3 – Développer un point de vue analytique et critique sur les images qui les entourent.

O1 – Repérer des caractéristiques qui permettent de distinguer la nature des images.

O2 – Étudier quelques œuvres emblématiques de l’histoire des arts et les situer dans leur chronologie.

Acquisitions visées :

E4 – Utiliser, de façon pertinente, le vocabulaire technique, analytique et sémantique des images.

N1 – D’exploiter les appareils à des fins de création et de diffusion, d’utiliser quelques fonctions avancées de logiciels, de faire des recherches avancées sur Internet et partager des données.

H3 – Différencier images matérielles et immatérielles ; uniques et reproductibles ; distinguer et utiliser et nommer divers médium : photographie, vidéo, peinture, dessin, gravure, infographie.

H4 – Connaître les principaux termes du vocabulaire spécifique de l’image ; décrypter certains codes des images et les utiliser à des fins d’argumentation.

H1 – Saisir les enjeux des dispositifs de présentation, diffusion et perception des images, citer des œuvres qui questionnent le rapport des images à la réalité.

H2 – Situer les images dans leur réalité temporelle, géographique, sociologique au regard de repères culturels communs.

C3 – Participer à une verbalisation, écouter et accepter les avis divers et contradictoires, argumenter, débattre, contribuer à la construction collective du sens porté par les réalisations de la classe ou des œuvres

C1 – Prendre des initiatives, organiser et gérer un travail, savoir travailler en équipe, conduire un petit groupe.

Le vocabulaire :

Cadrage, photographie, dispositif de présentation, mise en scène, objets réels et objets fabriqués, présentation, représentation, image dans l’image, mise en abîme, espace de l’œuvre, image réelle, trahison des images, anachronisme… limite, espace intérieur, extérieur, intimiste, d’exposition, photographique, espace littéral, espace représenté…

Références artistiques :

André Kertesz – Pipe et lunettes de Mondrian_1926

André KerteszPipe et lunettes de Mondrian, 1926

Pipe et passeport de Magritte

Pipe et passeport de Magritte

Sophie Calle_La robe de mariée_1988

Sophie Calle, La robe de mariée, 1988

Christian Boltanski - Vitrine de référence-1971

Christian BoltanskiVitrine de référence-1971

Les résultats :

Voir les réalisations des élèves et tentez de trouver à qui appartiennent ces portraits sans visage.

S. Ladic

Envoyez cet article à vos amis. Partagez !

4 Responses »

  1. Pingback: Portrait sans visage ou pièces à conviction - Réalisations 4e

  2. Sympa! ça me rappelle le sujet « mon portrait tout caché! » que j’ai proposé aux troisièmes en début d’année: « faites votre autoportrait (photo) sans montrer votre visage. Mais tout dans votre photo doit parler de vous, environnement, vêtement, couleurs, objets, (…) ». L’occasion de se questionner sur le sens de ce qu’on met sur une image et ce qu’elle dit de nous. Pas inutile pour nos chères têtes blondes et brunes adeptes du grand méchant loup Facebook!
    Lajo

    • Une bonne idée Lajo, l’éducation aux médias fait partie de l’éducation aux images, à la diffusion et au numérique. Bien aussi pour parler de l’espace intime, privé, public en 3eme.
      Merci de ce partage d’idée.
      Sylvia

  3. Pingback: Les notions, les mots clés des arts plastiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *