Les sculptures sous l’eau et écologiques de Jason de Caires Taylor

Les sculptures sous l’eau et écologiques de Jason de Caires Taylor
Les sculptures sous l’eau et écologiques de Jason de Caires Taylor

L’été venu voici peut-être une destination artistique qui saura vous séduire. Un zoom sur les sculptures sous-marines de Jason deCaires Taylor vous montre comment l’artiste fort de son expérience a su rallier  l’art et l’écologie et propose un espace public d’exposition hors du commun.

Jason deCaires Taylor, sculpteur anglais, est né le 12 août 1974. Il est célèbre pour ses sculptures plongées dans la mer et destinées à devenir l’habitat de la faune et la flore sous-marine. Son œuvre évolue avec le temps tout en posant un témoignage de notre époque par des personnages ou objets issus du quotidien.

Silent-evolution-Jason-sculpture03

Jason deCaires Taylor

Né d’un père anglais et de mère guyanaise, Taylor a passé son enfance en Europe et en Asie, notamment à plonger près des récifs coralliens. Il sera plus tard instructeur de plongée. Ce lien avec la mer marquera par la suite son travail de sculpteur.

Adolescent, il réalise des graffitis. Le fil conducteur de son travail se situe entre l’art et l’environnement, naturel ou urbain afin de s’exposer dans les espaces publics, à distance des musées et des galeries d’art; ce qui n’est pas sans rappeler la démarche des artistes du Street Art.

Taylor reconnait l’influence de la cathédrale de Canterbury, d’où son engouement pour la sculpture sur pierre. Et plus tard, cet artiste à plusieurs casquettes, travaille dans la conception de jeux et d’installations de concerts avec des grues, des élévateurs, ce qui facilitera sa compréhension de projets à grande échelle.

Depuis 2006 il remplace les sculptures de pierre par des sculptures en ciment, supervise des grues, utilise des scaphandres, pour immerger ses personnages issus de notre vie quotidienne au fond de l’eau ainsi que des natures mortes.

A 10 m au-dessous de l’eau, le public peut interagir avec ce paysage artistique sous-marin, ainsi que la nature qui reprend ses droits par le recouvrement progressif d’algues et de coraux. Quand aux poissons, ils bénéficient d’un habitat nouveau dans lequel ils semblent se plaire ajoutant une touche vivante à l’inertie des personnages sculptés.

Cliquez sur la vidéo :

Ces récifs artificiels soulignent les processus écologiques naturels, le temps qui passe, l’usure, la prolifération de la nature.

Les personnages et les objets immergés racontent notre quotidien. Ils sont à l’échelle réelle. Un clin d’œil pour un archéologue du futur qui pourrait découvrir notre mode de vie, nos faciès, nos tenues vestimentaires, nos objets, nos habitudes. Ce travail se perçoit déjà comme des vestiges de notre ère. Quant à l’attitude des personnages, ils semblent en attente, espérant se languissant, regardant l’infini au-dessus parfois ou se questionnant.

Silent-evolution-Jason-sculpture35

Jason deCaires Taylor

De plus, la démarche de Taylor s’inscrit dans une dynamique écologique. En effet soulevant les problèmes de la pollution des eaux, son travail est reconnu pour favoriser un respect touristique et œuvre à la réhabilitation de massifs de coraux. Pour encourager les coraux à se développer, il utilise un mélange de ciment de qualité marine, le sable et des micro-silices pour produire un béton à pH neutre qui est renforcé avec armature en fibre de verre. En outre, certaines sculptures contiennent d’autres matériaux comme les carreaux de céramique et de verre ce qui leur confère la qualité de matériaux inertes à 95%. (DÉFINITION :Les déchets inertes sont des déchets minéraux non pollués. Ils ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune réaction physique ou chimique. Ils ne sont pas biodégradables et ne se détériorent pas au contact d’autres matières d’une manière susceptible d’entraîner une pollution de l’environnement ou de nuire à la santé humaine.
Ces déchets proviennent des activités de construction, de réhabilitation (rénovation) et de démolition liées au secteur du bâtiment, ainsi que des activités liées à la réalisation et à l’entretien d’ouvrages publics (routes, ponts, réseaux…).
Parmi les déchets inertes produits par le secteur du bâtiment on trouve : le béton, les briques, les tuiles, les céramiques, les carrelages, les matériaux à base de gypse. Extrait de http://www.arecpc.com/artisan/dechet/inerte.html)

Parmi ses créations :

· Grace Reef a été la première installation dans le parc sous-marin de Cancun au Mexique et est composée de 16 figures féminines. (Moilinere Bay Sculpture Park, Grenade 2006)

· Le Correspondant perdu, un homme solitaire assis à un bureau couvert d’articles sur la révolution cubaine.

the-lost-correspondent-04-jason-decaires-taylor-sculpture

Jason deCaires Taylor, Le Correspondant perdu

· vicissitudes, un anneau de 26 enfants se tenant la main et face au courant. (Moilinere Bay Sculpture Park, Grenade 2006)

· Solitude inversée, une figure désolée d’un homme suspendu tête en bas depuis un ponton de plongée dans une carrière qui a une profondeur de 80 mètres.(Centre national de plongée et d’activités sous-marines, Chepstow, Commission en avril 2008 pour la télévision Smart Art

Solitude-inversée

Jason deCaires Taylor, Solitude inversée

· Alluvions, A une profondeur de 3-6 mètres au-dessus du pont de Westgate, 2 personnages féminins, construits en ciment et en verre recyclé, éclairés de l’intérieur et fixés au lit de la rivière. (fleuve Stour, Canterbury, Kent avril 2008.)

Silent-evolution-Jason-sculpture59

Taylor utilise différentes implantations pour son travail y compris la terre, l’eau douce et la mer des Caraïbes.

Jason Taylor aime à parler de l’interaction entre la nature et l’homme, d’un apport positif et symbiotique. Il observe comment l’objet change avec son environnement. L’eau modifie l’apparence de ses sculptures. Elle difracte la lumière, ses mouvements déforment, elle amplifie comme une loupe.

the-anchors_jason-decaires-taylor-sculpture-art-01

Jason deCaires Taylor, The anchors  (Les ancres)

Vidéo documentaire détaillant les modifications de l’installation the Silent Evolution y compris des images inédites du processus de fabrication qu’utilise Jason Taylor DeCaires.

Le travail de Jason Taylor suscite un intérêt grandissant. On retrouve notamment de nombreux articles dans des revues comme National Géographique, Vogue, Daily Télégraphes…

Sa notoriété a pris de l’ampleur quand en 2006 il crée son premier parc de sculptures sous-marines à Grenade à l’ouest de l’Inde.

Actuellement il est fondateur et directeur artistique du musée de l’art sous-marin de Cancun au Mexique (Arte Museo de subacuatico, MUSA) qui est le plus grand musée de sculptures sous-marines. Peut-être que la destination vous tente ?

Silent-evolution-Jason-sculpture68 Jason deCaires Taylor

Certaines installations sous-marines nous proposent aussi une critique de notre société, comme les images ci-dessous. Le côté “vestige” qui rappelle les statuaires et objets retrouvés des vieux galions, permet aussi au spectateur, au public un certain recul sur le mode de vie actuel : les banquiers, la tête sous le sable, un enfant à l’allure angélique face à des détritus, un homme obèse et avachit sur son canapé devant son hamburger et la télévision, entouré de ses poubelles alimentaires… Jason deCaires Taylor met en mémoire ici quelque chose dont nous ne devrions pas être fiers; et dès lors, il ancre sa pratique dans un engagement vis à vis de la société, la nature et la planète elle-même. Comme quoi l’acte engagé peut prendre un visage très séduisant, tout en dénonçant les travers de notre époque.

19-overview-jason-decaires-taylor-sculpture

Jason deCaires Taylor, The bankers

39-overview-jason-decaires-taylor-sculpture

The Banker

51-overview-jason-decaires-taylor-sculpture

Jason deCaires Taylor

53-overview-inertia-mexico-jason-decaires-taylor-sculpture

Jason deCaires Taylor, Inertia

 

Alors les oeuvre de Taylor, espoir ou désolation ?

Silent-evolution-Jason-sculpture35 Jason-Taylor_vicissitudes resurrection_jasondecaires-taylor-sculpture

Le site du musée : http://www.musacancun.com/

Le site de Jason Taylor : http://www.underwatersculpture.com/

Toutes les images : © Jason deCaires Taylor

 

Sylvia Ladic

 

Si vous avez aimé cet article vous aimerez peut-être aussi :

 

Envoyez cet article à vos amis. Partagez !

4 Responses »

  1. Merci de nous faire découvrir cet artiste que je ne connaissais pas. Son travail est superbe et original tout en étant très actuel!

  2. Pingback: Les notions, les mots clés des arts plastiques

  3. je tient à préciser que sa notoriété a pris de l’ampleur en 2006 et non en 1906, car Taylor n’est né quand 1974.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *