Je suis Charlie expliqué

Je suis Charlie expliqué

je suis Charlie

Pour mémoire, voici l’attentat de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015 expliqué, des images et des pistes pour aborder le sujet; le tout au plus pressé pour répondre à l’actualité.

 

Qu’est-ce que c’est Charlie Hebdo ?

Charlie Hebdo est un journal satirique (c’est à dire d’humour critique) français qui existe depuis 1969. l’équipe de dessinateurs et de journalistes de Charlie Hebdo ont toujours eu pour parti-pris de diffuser l’information de façon engagée, critique, humoristique en affirmant leurs opinions, tout aussi polémiques soient-elles. Ce côté souvent provocateur s’oppose à la recherche journalistique neutre et objective.

C’est au nom de la liberté d’expression qu’ils vont se montrer très critiques envers des sujets comme le fanatisme religieux, l’extrémisme politique, l’homophobie, le racisme ou le sexisme,les sectes, l’extrême droite, le catholicisme, l’islam, l’islamisme, le judaïsme, la politique, la culture.. Les prises de position, parfois radicales, et leurs dessins, souvent très provocateurs, vont déclencher de nombreux procès ou des menaces de mort..

Que s’est-il passé mercredi 7 janvier 2015 ?

L’origine de l’attentat semble remonter à la vive polémique concernant les caricatures de Mahomet, prophète musulman. Les Danois avaient auparavant publié des articles et caricatures du prophète Mahomet.

Novembre 2011 : incendie des anciens locaux dans le 20e arrondissement de Paris

2012 : Alors que des attaques et manifestations ont lieu dans plusieurs pays soumis à l’islam en réaction aux extraits du film « L’innocence des musulmans », Charlie Hebdo, devant l’incapacité à accepter la critique ou la moquerie de l’islam, bonne ou mauvaise, publie plusieurs caricatures de Mahomet dans le numéro du 19 septembre 2012.

Le film américain L’innocence des musulmans (anti-islam) sort aux Etats-Unis. Les réactions se font sentir dans plusieurs pays où règne l’islamisme salafiste.  Charlie Hebdo décide alors de publier une série de caricatures . Ils reprennent les publications danoises par solidarité avec les caricaturistes du nord ..

(Le salafisme contemporain est un mouvement  constitué de plusieurs mouvances. En particulier, on peut distinguer  un courant « révolutionnaire » qui prône le djihad armé. Chacun de ces courants prétend incarner le vrai salafisme et critique les autres courants de manière virulente. Djihad: Le dictionnaire arabe donne : guerre menée au nom d’un idéal religieux.)

x

Vécu comme un symbole d’intolérance et de la folie d’une minorité, cet attentat prend une dimension emblématique de la liberté d’expression par-delà du choc des 12 personnes assassinées. La religion ne peut justifier la barbarie. Pour preuve, dans une même communauté musulmane le désaccord se fait savoir, mettant en garde contre l’amalgame. De plus nous rappelons que l’attentat n’a pas été revendiqué. Y avait-il un commanditaire ? Le fait est encore frais de quelques jours…

Le 7 janvier 2015 :

Ce mercredi 7 janvier, en pleine réunion dans les locaux de Charlie Hebdo, deux hommes cagoulés ont fait irruption armés de fusils d’assaut. Selon les propos des rescapés, Charb aurait été tué en 1er puis les autres, en criant « Allahou akbar » et « Vous allez payer, car vous avez insulté le Prophète ». L’actualité évoluant, je vous invite à consulter un récapitulatif dans un journal comme lemonde.fr par exemple.

« Le jour le plus noir de l’histoire de la presse française », Christophe Deloire, directeur de Reporters sans frontières.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/08/vous-allez-payer-car-vous-avez-insulte-le-prophete_4551820_3224.html

Charb

Le dernier dessin de Charb ? assassiné au siège de l’hebdomadaire Charlie Hebdo. Stéphane Charbonnier, alias Charb, 47 ans, dirigeait Charlie Hebdo depuis mai 2009. Prémonitoire ? Il faut dire il recevait beaucoup de menaces…

ceux qui ont été tués le 7 janvier 2015

  • · Frédéric Boisseau, agent d’entretien
  • · Franck Brinsolaro, brigadier au service protection
  • · Cabu, dessinateur
  • · Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse
  • · Charb, dessinateur
  • · Philippe Honoré, dessinateur
  • · Bernard Maris, économiste
  • · Ahmed Merabet, policier du 11e arrondissement
  • · Mustapha Ourrad, correcteur
  • · Michel Renaud, invité de la rédaction
  • · Tignous, dessinateur
  • · Wolinski, dessinateur

Voir leur portrait : ici

Eléments de discussion :

Le statut de l’image dans la religion musulmane :

Dès ses origines, l’islam interdit la figuration du Prophète et de son entourage, renonce aux statues, aux peintures et aux autres usages «idolâtriques», considérés, dit le Coran, comme des «inventions de Satan» et des «abominations». Le musulman ne doit pas produire d’images figuratives ; la figuration menace la création de Dieu qui doit en garder le monopole.L’art persan (postérieur à l’apparition de l’Islam) montre que cela n’a pas toujours été le cas dans l’histoire.

Il faudra attendre l’époque moderne pour qu’en Egypte notamment, sur le model des images de Saint-Sulpice ou des images d’Epinal en France, commencent à circuler des images pieuses comme supports de transmission de la foi. C’est à partir de là qu’on a commencé à représenter des prophètes comme Adam, Noé, Abraham, ou même Ali, le gendre de Mahomet, et ses deux fils Hussein et Hassan, mais jamais le Prophète lui-même.

Cette circulation d’images pieuses est le début d’une «révolution iconique» qui a survécu jusqu’à aujourd’hui.

Plantu caricatureDessin de Plantu réalisé à l’occasion de l’Affaire des caricatures de Mahomet (c) Plantu

« Ô croyants ! le vin, les jeux de hasard, les statues [ou « les pierres dressées », selon les traductions] et le sort des flèches sont une abomination inventée par Satan ; abstenez-vous-en et vous serez heureux. »  Coran, V, 90

Mohamed Aziza  écrit :
« … la loi coranique… n’a défendu que la statuaire destinée à l’idolâtrie ».
L’interdiction ne porterait que sur des objets projetant des ombres et représentant le divin sous forme humaine afin d’éviter toute forme d’idolâtrie. (L’idolâtrie est l’adoration d’une image, d’un astre, d’une idée ou d’un objet. La crainte de l’image est avant tout celle de l’idolâtrie.

L’islam s’est progressivement affranchie de l’interdit de la représentation, néanmoins la liberté de dérision, l’humour reste un tabou entre Occident et islam radical. De fait, les caricatures de Mahomet sont devenues symbole d’une atteinte à la religion, d’un blasphème pour l’islam radical.

Liberté d’expression

liberté d'expression

Eleanor Roosevelt et la Déclaration universelle des droits de l’homme. L’article 19 garantit que « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

La liberté d’opinion et d’expression est l’une des premières libertés politiques et plus généralement des libertés fondamentales. Dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, elle apparaît comme la première des libertés, la liberté y étant le premier des quatre droits de l’homme. Elle est aussi garantie par la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Elle va de pair avec la liberté d’information et plus spécifiquement la liberté de la presse, qui est la liberté pour un propriétaire de journal de dire ou de taire ce que bon lui semble dans son journal, sous réserve d’en répondre devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. La calomnie et la diffamation étant là aussi, les restrictions imposées à la notion de liberté d’expression pour toute parole publique, comme pour l’incitation à la haine et au meurtre. (source : Wikipedia)

C’est quoi la liberté d’expression ? en vidéo : ici 

Vous pouvez consulter la Déclaration universelle des droits de l’homme

Pour soulever quelques questions :

Afin d’éviter toute confusion ou amalgame dans votre esprit, ce n’est pas le procès de la religion musulmane. Vous pouvez sans crainte cohabiter entre frères 🙂 . Le respect reste le maître mot ! 

La liberté d’expression doit-elle être limitée pour des motifs religieux?

Peut-on rire de tout ?

Connaissez-vous des artistes dont l’humour dérange ? Quels moyens utilisent-ils ?

Comment l’image peut-elle avoir un impact sur le spectateur ? Est-elle toujours réalisée dans ce but ?

Comment le mode de diffusion influence-t-il le pouvoir d’une image ?

Cet attentat n’atteint_il pas toute la communauté musulmane aussi ?

Interrogeons les limites du possible, nos valeurs…

 

A la question : « Faut-il respecter les croyances ? »,  l’auteur Henri Tincq répond avec finesse « Non, ce que nous avons à respecter, ce sont les croyants.  ». A voir aussi l’article Cette liberté de caricaturer qu’exècre l’islam radical

Afin de se relever du choc, de nombreux rassemblement s’organise pour dire « non » à ces terroristes, et refuser ce climat de peur. Non aux amalgames, car ces monstres meurtriers se sont trompés de combat : la France n’est l’ennemie d’aucune religion. Aussi, le mouvement qui suit affirme qu’aucune religion n’abolira notre liberté de penser.

Voltaire : « Même si je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez continuer à l’écrire. »

“Nous ne sommes PAS Charlie, mais nous nous battrons pour que Charlie Hebdo continue à dessiner.”

«C’est le 11 septembre de la presse, il y aura un avant et un après» Mourad Boudjellal, ancien éditeur des dessinateurs Charb et Tignous

Sélection tirée d’internet sur l’évènement :

dessin charlie

dessin charlie2

 

dessin charlie_homage-magritte

 

Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? dessin Plantu_charlie4

Le dessin de Plantu pour le quotidien « Le Monde » daté du week-end qui a succédé l’attentat, inspiré par « La Liberté guidant le peuple » de Delacroix.

Martin Argyroglo- nation

 

 

 

Paris, Place de la Nation, « Nation (c) Martin Argyroglo (source ici ). Superbe photo rappelant « la liberté guidant le peuple » de Delacroix.

dessin charlie5

Cabu par Pierre Amoudry au Grand-Bornand (Haute-Savoie)

dessin charlie6

dessin charlie7

dessin charlie8

dessin charlie9

dessin charlie10

dessin charlie11

Dessins-hommages-a-Charlie-Hebdo-Joann-Sfar_max1024x768dessin charlie12dessin charlie13dessin charlie14dessin charlie15dessin charlie16

dessin charlie17

Tignous

Tignous – La Roche-sur-Yon

dessin Wolinski

Wolinski – La Roche-sur-Yon

Cabu

Cabu – La Roche-sur-Yon

Cabu2

Cabu – Marseille en cours de réalisation et ci-dessous terminé ! (Merci Michel pour la photo)

Cabu-BussyLIndien1(c)M.Jovine

 

 

 

 

 

Hommage à Charlie Hebdo

Hommage à Charlie Hebdo à Nantes (en référence à « Omar m’a tuer », célèbre affaire judiciaire)

 

Hommage à Charlie Hebdo sur un train

Hommage à Charlie Hebdo sur un train (PACA)

 

Quelques œuvres à mettre en parallèle s’il est nécessaire :

Banksy graffiti is a crime

Banksy, Graffitit is a crime

La liberté guidant le peuple, 1830

Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple, 1830

image : http://www.carnetsdesante.fr/+Deux-policiers-s-embrassant-ou-la+

Pour conclure :

Ne nous laissons pas aller à une riposte mal placée. Défendre l’idée que chacun soit respecté dans son culte, son opinion, son intégrité physique ou morale est un acte positif et constructif. Il élève l’âme de tout « citoyen de la terre ».

Évitons tout sentiment de vengeance mal placée, et accompagnons chacun à la recherche de solutions, engageons un élan de solidarité pour que chacun accepte… une autre idée,  puis une autre… plus unificatrice. Souhaitons que la jeunesse pose les valeurs de la bienveillance et du respect des différences d’opinions. Forger un citoyen c’est lui apporter la connaissance et les bases du libre arbitre, de l’esprit critique et éviter qu’il se soumette à un dogme, un « prêt à penser », un « prêt à faire ». Remercions Charlie et son équipe d’avoir su affirmer la liberté de presse et de pensée.

Un crayon n’est pas une arme, mais la possibilité de s’exprimer et de communiquer. Le danger c’est l’obscurantisme. Son antidote : la connaissance. Alors, même si vous avez mieux compris qui est Charlie, n’oubliez pas d’aller voir ailleurs les informations complémentaires… afin de vous faire votre propre avis.

Quant au champ des arts plastiques, les domaines de la caricature et du dessin de presse sont ouverts à l’exploration…

Pour les enseignants :

 

Sylvia Ladic

 

Sources

Sujet connexe :

Trois sujets donnés à des élèves de collège et leurs réponses… C’est ici ! 

 

Pour partager des photos : 

Vous pouvez m’écrire à cette adresse :

Untitled 2

Sylvia Ladic

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Envoyez cet article à vos amis. Partagez !

32 Responses »

  1. Toujours aussi efficace!
    Bravo Sylvia, du bon boulot. Il faut dès demain remonter nos manches et tâcher de faire du mieux qu’on peut ce beau métier d’enseignant d’arts plastiques: donner à décrypter des images, expliquer à nos jeunes l’importance d’avoir des artistes, des gens qui s’expriment dans nos sociétés, former les petits Cabus de demain…

    • Merci Lajo, tu as raison, c’est bien là que nous avons un rôle à jouer. Décrypter les images, les codes, les médias. Une action engagée permet aussi aux élèves de prendre en main leur pouvoir de penser et s’exprimer comme un droit et d’exprimer leurs ressentis. Le lendemain de l’événement, certains de mes élèves m’ont avoué être très réellement choqués des images diffusées à la tv et des vidéos sur Facebook. Je les ai laissé me raconter ce qu’ils ont vu et j’ai accueilli leurs réactions. C’est ce qui m’a donné envie d’en faire une action au delà de la minute de silence. Nous sommes tous concernés par la liberté d’expression et d’opinion mais ce qui remue le plus est bien la violence et la froideur avec laquelle les assassins ont exprimé leur intolérance à une pensée autre que la leur. Rappelons qu’un pays qui force les gens à penser d’une certaine façon s’appelle une dictature; la France est heureusement une démocratie. A croire que les événements de l’histoire ne suffisent pas à la compréhension globale…

  2. Merci Sylvia Ladic.
    je ferais aux élèves une presentation Basée sur ta proposition.
    dis nous comment contribuer a ton enorme travail de recherche.
    J ai vu qu’il y avait déjà un article wikipedia jesuischarlie.
    bonne journee tout de même.
    Claude.

    • Merci Claude pour le message, je viens d’aller voir la page wikipedia dont voici le lien :http://fr.wikipedia.org/wiki/Je_suis_Charlie
      J’espère que certains pourront partager ce qu’ils ont mis en place en cours d’arts plastiques ou autre, un sujet, une action ? Dans la semaine je tente un petit sujet rapide; je vous tiens au courant du résultat. Ceux qui veulent partager une idée peuvent le faire dans les commentaires ici et dans le prochain article. Merci de votre implication.

  3. Vendredi, avec mes troisièmes, j’ai travaillé sur Guernica et l’Art engagé, j’avais détaillé les différents symboles, la femme à l’enfant, celle qui tient la chandelle, etc… puis je leur ai demandé de reprendre un des symboles et de l’utiliser en le retravaillant pour illustrer la liberté de la presse, à suivre…

    PS: comment je fais pour t’envoyer des images? (oui je suis nulle en info et j’en suis fière!)

  4. Pingback: Liberté, égalité, fraternité, laïcité | Arts Plastiques

  5. Pingback: Comment aborder le drame CHARLIE HEBDO avec ses élèves? | didactique et arts plastiques

  6. bel article …mais je trouve votre approche au niveau de l’interdiction de l’image en islam ;fausse et superficielle ,comma ça c’est sur que vous allez enduire vos élèves dans l’erreur…il existe plusieurs livres qui parle de l’image en islam et le coté positif qu’ils ont tire dans le fait d’interdire pour ouvrir plus le champ de créativité…une chose que l’occident refuse de comprendre ou peut être d’admettre …malheureusement c’est comme ce qui s’est passé avec la non esthétique de Marcel DU CHAMP sauf que pour l’esthétique islamique c’est défendre l’ouverture dans le temps et dans l’espace au delà du coté matériel de l’image.

    • Merci de vos précisions Sanoussi. Nous serions intéressés de connaître les références dont vous parlez et que vous expliquiez ce que l’occident « refuse de comprendre » (je nuancerais en disant peut être « manque de connaissance ») . N’hésitez pas à rédiger de quoi éclairer nos points de vue.

  7. Bonjour Madame! Super article! Votre sélection de dessins est juste super! Mon favori est celui de Plantu a l’occasion de l’affaire des caricatures de Mahomet, Bonne soirée 🙂

  8. En troisième, j’ai abordé le Street Art et notamment comment des artistes égyptiens l’ont utilisé pour exprimer leurs revendications et leur soif de liberté lors du printemps arabe.

    J’ai trouvé de la documentation sur

    https://suzeeinthecity.wordpress.com/, merci à eux!

    Un site passionnant que je vous invite à aller voir!
    Sinon on fait une grande fresque dans la cour reprenant une partie de « la liberté guidant le peuple ». L’image sera faite en noir et blanc uniquement avec des journaux. Je vous enverrai des photos (réalisation finale prévue le 21 mars). Bisous! Charlie(lajo)

  9. Pingback: Je suis charlie | Pearltrees

  10. Pingback: JE SUIS | Pearltrees

  11. Pingback: JE SUIS CHARLIE | Pearltrees

  12. Pingback: Thématique | Pearltrees

  13. Pingback: Libre expression d'un crayon pour Charlie : 3 sujets et réalisations

  14. Pingback: Dessin et bd | Pearltrees

  15. Pingback: En réaction aux attentats à Paris

  16. Pingback: Les notions, les mots clés des arts plastiques

  17. Pingback: 7 et 9 janvier 2015 | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *