Dr House ou le village malade, réalisations 6e

Dr House ou le village malade, réalisations 6e
Dr House ou le village malade, réalisations 6e

Voici le projet réalisé avec mes élèves de 6e. Je le propose sachant qu’il inspirera les enseignants adeptes du blog. Il montre aussi les performances des élèves dont la majorité a pu installer son travail en situation sur un petit bout de colline que nous offre l’établissement. Vous trouverez le déroulé du travail expliqué, une vidéo de compilation des résultats et des références artistiques qui serviront de pistes pour développer le sujet.

L’incitation

titre dr house

Partant d’une incitation collective de réaliser un village malade, les élèves ont confectionné leur maison atteinte de symptômes évidents de maladie.

Parti pris, choix des symptômes

Un choix de symptômes a été proposé afin d’affirmer une caractéristique qui orientera l’ensemble du travail à commencer par les matériaux, les couleurs, les formes.

Bonne surprise, d’un cours sur l’autre, les élèves ont ramené en plus du carton habituel pour la structure, des matériaux provenant de leur pharmacie. Ainsi les matériaux se sont enrichis de boites de médicaments, de sparadraps, gaze, bandages, flacons et autres objets pharmaceutiques. De quoi questionner les appropriations d’objets, les symboles.

Réalisations en 2 temps :

La confection des maisons

Le but étant de montrer au mieux la maladie, le recentrage s’est fait sur les couleurs chaudes ou froides, les matériaux et ce qu’ils racontent, les textures qui font malade…

Dr House - S. Ladic Dr House 2 - S. Ladic

Des matériaux pour des maisons inattendus ! photos S. Ladic

Les maisons se sont vues déformées de trous, de bosses ou de blessures. Certaines avec des cannes pour maintien, d’autres couvertes de boutons, ou gelées ou fiévreuse ou encore déformées et déséquilibrées par la maladie psychiatrique grave ou les vertiges. Les groupes en avance ont eu l’initiative de penser la maison et son environnement proche en ajoutant un jardin.

Il est aussi intéressant de souligner que les propositions comprenaient des modèles d’architectures variés : des maisons sur pilotis, aux toits plats, à une pente ou pointus, simple volume ou volumes imbriqués. Certains ont entrepris de travailler l’intérieur de la maison aussi créant des étages.

Des questionnements, un échange verbal : Comment l’objet peut-il être mis au service d’une narration ? Comment faire émerger de l’objet une dimension symbolique ? A quel(s) titre(s) l’objet intervient- il dans le processus de représentation (objet-outil, objet-matériau…) ?

Rhume - S. Ladic  bequilles bobo S. Ladic

Maison atteinte de frilosité, rhume, refroidissement et une autre chargée de coups et blessures avec des béquilles –  photos S. Ladic

L’installation des maisons sur la colline

Rien n’avait été révélé, au départ du sujet, de la mise en situation sur la colline. La dernière séance s’est passée en dehors de la classe, au grand bonheur de tous. La petite colline dans la montée qui amène à l’école est notre nouveau terrain d’installation. Instinctivement les élèves se sont approprié les éléments qui les entouraient pour répondre à la nouvelle demande : « une maison qui s’intègre à son environnement ». Les graviers, quelques feuilles, les grosses pierres en place… on déplace, gratte le sol, accumule, trace sur le paysage… Certains gestes que l’on peut rapprocher des démarches des artistes du Land Art.

maison paysage S. Ladic

En situation la maison prend une ampleur proche du réel.

circulation

Aménagement de chemins pour créer une circulation entre les maisons.

vertige

Symptôme : vertiges, nausées

fievre Fièvre

village malade S. Ladic

Début de la mise en place des maisons. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la maison verte et penchée n’est pas tombée mais sa situation correspond au déséquilibre ressenti dans la nausée.

Une belle opportunité d’aborder un peu de land art et de questionner : Comment les modalités de présentation de l’objet en modifient-elle l’objet ? Comment l »espace d’exposition peut-il participer de la narration ?

Sur le rôle de la photographie

Il faut tout de même préciser l’importance de la prise de vue des photographies sur l’intégration du village dans le paysage. Néanmoins, au regard de ces photographies, vous accorderez que l’effet fait illusion :

village malade 2 S. Ladic

Intégration visuelle réussie, même si les couleurs et les formes ont fait dire à mes collègues que cela ressemblait à Disney Land.

village malade 3 S. Ladic

Un contre jour qui fait son effet.

La compilation des résultats en vidéo

 

Musique : Ascension de Solaris

texture S. Ladic

Riche travail sur les textures : boutons, maladie de peau

Le devenir de l’installation

Finalement, les élèves avaient le choix de laisser leur installation sur place ou de la reprendre. Les premiers ont accepté de voir les intempéries jouer sur leurs maisons. Une note supplémentaire d’une dégénérescence que l’on pourrait attribuer aux symptômes maladifs. Au regard du travail du temps, un élève a souligné non sans humour, que ces maisons ont fini à la morgue des sculptures… Une leçon sera tirée de la résistance des matériaux.

Références artistiques possibles

Voici quelques pistes pour l’ancrage artistique que je conseille de montrer après le travail des élèves pour ne pas les influencer, leur laissant ainsi le plaisir de chercher et trouver leurs propres réponses au sujet.

Antoni Gaudi-Casa Battlo 1904 et 1906

g-441  Antoni Gaudi Sagrada Familia

Antoni Gaudi, Casa Battlo 1904 et 1906 _ ET _ Eléments de l’architecture de la Sagrada Familia, Barcelone, Espagne

L’observation de parties de la Sagrada Familia de Gaudi peut être intéressante à aborder dans le contexte. Aussi Fat house d’Erwin Wurm.

Erwin Wurm, Fat House, 1997

Erwin Wurm, Fat House, 1997

Erwin Wurm, House Attack, installation au MUMOK, Vienne, 2003

Erwin Wurm, House Attack, installation au MUMOK, Vienne, 2003

yayoi-kusama-lobsession-petits-pois-dots-vill-L-2

Yayoi Kusama

1mur_vegetal1Jean Nouvel musee des arts 1ers Paris

Jean Nouvel Musée des arts premiers à Paris (murs de végétaux)

New-MIT-building-New-MIT-building_designed-Frank-Gehry_Cambridge-MassachusettsNew-MIT building- designed Frank Gehry Cambridge Massachusetts

Pour conclure

Ce sujet oriente les réflexions autour de l’objet devenu architecture avec une fonction et une expressivité qui lui donne sa dimension artistique. A ce titre le cri de Munch aurait aussi sa place.

L’installation in situ permet aussi d’amplifier la narration chère aux 6e ; l’histoire de ce village dont les maisons ont attrapé une maladie.

Le côté collectif a favorisé la création de réseaux de circulation entre les travaux.

Si vous reprenez ce sujet, pensez à nous faire part de votre façon de l’aborder, vos compléments, vos interrogations, d’autres références artistiques… Les commentaires acceptent les photos il me semble.

S. Ladic

Photographie :

Toutes les photos de l’article (hors références artistiques) : © S. Ladic (peuvent être utilisées en précisant le nom de l’auteure)

Les références artistiques issues des dossiers confectionnés au fil des ans ne sont pas toujours liées à leur paternité faute d’information. Ces images sont livrées à titre éducatif et informatif, dans le cas où il y aurait une quelconque gène, merci de me le préciser afin de compléter la légende des images ou de les retirer.

Si vous avez aimé ce billet vous aimerez aussi :

· Les ani-mot-valises objets hybrides entre arts et lettres Réalisations 6e

· Un crayon, toute une histoire – Réalisations 6e

· Des chaussures de pouvoir, nouvelle collection 6e

Envoyez cet article à vos amis. Partagez !

13 Responses »

  1. Bonjour, bonsoir, le titre, je l’avoue ne m’a pas séduite, mais le travail des élèves et les différents angles de réflexion du projet :OUI!!!!!
    et les prises de vue photographiques valorisent vraiment le projet en tenant compte de la présentation et lieu d’exposition!
    Chouett projet!!!
    Bien à toi!!!!
    Et Grand merci pour le partage
    Sasha

  2. juste un petit mot,
    Pour travailler sur la qualité des matériaux avec les 6ème, j’ai fait cette année: « alerte vents forts, Abris d’urgence ».
    Boîte avec matériaux divers (autant de structure que de surface ou de déco, solide ou fragile,….)pour chaque groupe. temps bref imparti:25mn avec une sonnerie retentissante! et un sèche -cheveux pour vérifier si les abris tiennent au moins 10 secondes (qui peuvent être courtes ou très longues….)
    petit tableau où les élèves notent chaque matériau choisi, puis une qualité pour chaque et un verbe d’action pour expliquer ce qu’ils ont fait avec. (ex: carton, rigide, solide, construire ou ficelle, souple, fragile, assembler)….
    et en ref, pour nous aux îles, une comparaison d’une structure architecturale endogène le carbet (forme spécifique pour la prise au vent), avec le centre J-M Djibaou en Nouvelle Calédonie.
    ….inspiration pour la résistance des matériaux?………..

    • Bonjour Sasha,

      je serai très curieuse de découvrir avec plus de détails ce sujet que vous avez proposé à vos élèves car je cherche l’inspiration pour des sujets qui ont pour référence l’architecture. J’ai aussi un coup de coeur pour le centre culturel de Nouvelle Calédonie pour y avoir vécu pendant quelques années.
      merci pour vos réponses.

    • Génial pour le partage Sasha et inspirant. Les propositions les plus courtes sont parfois les plus percutantes. Et j’aime le titre ! 🙂
      Il m’est arrivé d’utiliser des spaghetti pour travailler la résistance des matériaux ou le papier poussé à outrance de ses possibilités.

  3. Bonjour,

    projet très intéressant pour moi pour son rapport en architecture (je passe les oraux du capes très bientôt et l’architecture est l’option que j’ai choisi. Malheureusement, je n’ai pas de classe de 6eme pour le tester.
    Ma question serait sur le temps de verbalisation. C’est une phase avec laquelle je suis en complet apprentissage et pas encore très à l’aise. Comment vous y prenez vous? posez vous directement les même questions écrites ci-dessus? comment ou par quels mots vos élèves vous répondent-ils? Comment restituez vous ce que vous avez obtenu oralement avec les élèves?
    Avez vous d’autres sujets qui se rapportent à l’architecture en référence?

    merci pour vos réponses.

    • Lineisa, tout d’abord, bonne chance pour ton capes !
      Beaucoup de questions qui mériteraient approfondissement…
      Pour la verbalisation, vaste sujet; elle se fait tout au long du travail, à chaque étape. Cela part de la simple reformulation de vérification, aux questions sur le travail, les accidents, les difficultés, les découvertes… Pendant la pratique avec les groupes, à la fin devant le résultat, la semaine d’après, suite aux intempéries et au regard des photos prises. Je tente de poser des questions surtout en rapport aux objectifs sinon c’est infini. pour la verbalisation collective, elle est formative et enrichissante mais ne doit pas durer trop longtemps dans le cadre impartit. Parfois une ou deux questions peuvent suffire si elles sont ciblées. La verbalisation me sert souvent à aider l’élève à trouver ses propres solutions au problème posé. Cela sert aussi à relier à des choses déjà étudiées, à faire des parallèles entre les oeuvres…
      Pour des sujets sur l’archi, oui, à venir sur le blog qui se construit peu à peu. Peut-être en attendant cela pourrait inspirer des idées :
      Un sujet axé sur les textures, revêtements…
      Si tu as de bonnes idées penses à les partager !

  4. Bonjour !
    Je suis une 6°3 et j’adore tous les sujets proposés par ma professeur d’Art Plastique « Mme Ladic » , une professeur genial j’espere que vous vous regalez à regarder tous les projets !!!
    Moi par contre je m’amuse et je me régale à faire tous ses nouveaux sujets et en plus j’apprend pleins de choses que je savais pas au depart !!
    Merci Mme Ladic !!<3

    A bientot ! 😉
    Charline
    Lubrano
    6°3. <3

  5. Pingback: 6e | Pearltrees

  6. Pingback: Dr House ou le village malade, réalisati...

  7. Pingback: 6ème | Pearltrees

  8. Pingback: Les notions, les mots clés des arts plastiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *